5 signes précurseurs du cancer de l’anus dont il ne faut pas avoir honte de parler

Certaines personnes sont gênées de parler de certaines choses avec leur médecin. L’une de ces choses embarrassantes est le cancer du canal anal, mais il n’y a rien de mal à cela, car parler à votre médecin et repérer les signes à temps pourrait vous sauver la vie.
Le cancer du canal anal est un cancer rare et peu fréquent qui se produit dans le canal anal. Il est causé par une mutation génétique qui transforme des cellules saines en cellules anormales. Lorsque ces cellules commencent à se développer, elles deviennent incontrôlables et ne meurent pas. Ces cellules anormales finissent par entraîner la formation d’une énorme tumeur.

Comme il s’agit d’un type de maladie rare, la plupart des signes peuvent passer inaperçus. Voici les signes du cancer anal à surveiller :

1. Douleur dans l’anus.

Les hémorroïdes peuvent provoquer une sensibilité et une douleur dans l’anus. Parfois, cette douleur peut être un signe de cancer du canal anal. Au début, la douleur sera légère, puis se transformera en une douleur constante. Si la douleur n’est pas traitée, elle deviendra insupportable, ce qui signifie que le cancer s’est propagé.

2. Démangeaisons dans l’anus.

Si vous ne ressentez que des démangeaisons, vous ne devez pas vous inquiéter. En revanche, si d’autres signes accompagnent les démangeaisons, vous devez consulter un médecin.

3. Saignement anal

Le plus souvent, les gens supposent que les saignements anaux sont causés par les hémorroïdes. Malheureusement, un saignement anal persistant peut être un signe de cancer du canal anal.

4. Écoulement de l’anus

Si vous remarquez un écoulement muqueux de votre anus, cela peut être un signe de cancer du canal anal. Si le mucus recouvre vos selles à chaque fois que vous allez aux toilettes, consultez votre médecin.

5. Une grosseur à l’extérieur de l’anus

Si vous remarquez une bosse à l’extérieur de votre anus, gardez-la à l’œil. Si elle commence à grossir, il peut s’agir d’une grosseur. Lorsque la bosse commence à grossir, vous ressentirez également une douleur.

Pour prévenir le cancer de l’anus, vous devez être conscient de certains facteurs de risque. Le principal facteur est le sexe anal, qui augmente vos chances de développer un cancer, ainsi que le VIH.

Facebook Comments